Bye bye 2020, rallumez les lumières… C’est ainsi que Electronic Subculture et Mixmag entame la présentation de leur projet de nouvelle année aux Bassins de Lumières. Comme une carte de voeux prometteuse, celle-ci donne la voix à trois artistes français et non des moindres : Arnaud Rebotini, Traumer et le bordelais Djedjotronic.

Mixmag_BDL_Promo_Rebotini

La scène électronique française en immersion aux Bassins de Lumières

Les trois piliers d’une scène électronique muselée depuis la fermeture des événements au grand public se produiront dans le plus grand centre d’art numérique au monde​ au sein de la Base sous-marine de Bordeaux. Ce lieu, espace de culture massif en béton armé où les événements sont toujours impressionnants, accueillaient en 2020 les Bassins de Lumières où se croisaient Gustave Klimt et Paul Klee notamment, à travers un mapping immersif sur les murs monumentaux de la Base.

Lors de l’événement, trois grands représentants de la scène électronique française sont mis à l’honneur. En pole position, ​Arnaud Rebotini inaugurera le stream. Le membre de Black Strobe et compositeur césarisé de l’excellente B.O de ​120 battements par minute proposera, comme à son habitude, un live où se mêlent boites à rythme, et synthétiseurs, en immersion au cœur des Bassins.

Mixmag_BDL_Promo_Djedjotronic

Djedjotronic, musicien et dj bordelais qu’on ne présente plus, véritable fer de lance – on aime le dire – d’une techno teintée electro, frisant constamment l’EBM, membre de l’écurie ​Boyznoise records, sera également de la partie. Pour terminer, lors du troisième et dernier jour de diffusions, les Bassins de Lumières accueilleront le patron de « Gettraum », également fier représentant d’une scène minimale où il règne en maître, ​Traumer.

Mixmag_BDL_Promo_Traumer

En outre, les artistes auront un temps où la parole leur est donnée. Ils auront l’occasion de répondre à des questions lors d’une interview filmée qui sera publié une semaine après la diffusion du stream. Un véritable temps d’échanges, un moment où les artistes sont au coeur du débat.

Un stream caritatif

Le contexte sanitaire et culturel est actuellement en berne, difficile de partager la culture et le secteur des concerts et événements musicaux est impacté. Pourtant, à cette occasion, les deux organisateurs compte soutenir et mettre en lumière le projet de la Fondation Culturespaces qui oeuvre contre l’exclusion culturelle dont sont victimes les enfants fragilisés.

Lors de la diffusion du projet, une levée de fonds sera organisée au profit de la fondation Culturespaces. La totalité des fonds récoltés lui seront reversés. Depuis 2009, la Fondation Culturespaces permet aux enfants fragilisés par la maladie, le handicap et l’exclusion sociale de vivre des expériences artistiques et culturelles uniques pour s’éveiller, se développer, se révéler. Afin de favoriser l’expression de leur créativité, la Fondation Culturespaces développe des programmes éducatifs et culturels adaptés aux enfants et intervient au sein d’écoles en réseau d’éducation prioritaire, de structures sociales, d’hôpitaux pédiatriques et de structures d’accueil d’enfants porteurs de handicap.

Dates et heures des diffusions :
  • Arnaud Rebotini (live) : Le 26 janvier 2021 à 20h sur Facebook et Youtube
  • Djedjotronic : Le 27 janvier 2021 à 20h sur Facebook et Youtube
  • Traumer : Le 28 janvier 2021 à 20h sur Facebook et Youtube