Vous l’avez déjà lu le 7 janvier, sur la page du Baleapop of course, et dans tous les médias qui en ont parlé depuis. Voici pour rappel le message qui est tombé tel un couperet sur le festival luzien :

« C’est la fin. Baleapop ne s’est pas fait virer, n’est pas ruiné. On ne s’est pas engueulé, nous ne sommes pas fatigués. Tout va bien. C’est juste que… c’est juste que c’est le moment. Ce qui est beau et magique doit finir un jour, même à Saint-Jean-de-Luz« 

Baleapop 10 - Ultime édition

Avec une programmation solide, pointue et contemporaine, mêlant avec aisance l’art et la musique, le Baleapop s’est rapidement imposé comme la référence des festivals. Le gros plus, une communication souvent originale, généralement impertinente et toujours décalée. Parfois insolente, mais toujours sexy, nous avons toujours eu un faible pour leur comm’. Cette année, ultime fête, est pour le festival de Donibane Lohizune l’occasion de revenir sur ces artistes qui ont fait Baleapop.

On a voulu vous proposer une programmation rétrospective, mettant en avant les éditions durant lesquelles les artistes ont su convaincre l’équipe de Moï Moï. Voici donc notre petit regard en arrière. C’est un brin nostalgique car on se rend compte finalement que c’est définitif ! Allez, adieu Baleapop.

Baleapop 10 : l’ultime line up

Botine (alors invité pour l’art contemporain) revient de la première édition, en 2010. Baleapop 3 ramène la pop psychédélique de Connan Mockasin, tandis qu’Etienne Jaumet et F/lor sont issus de l’édition suivante. Le cru 2014 amène son lot d’artistes puisque l’on trouve Botibol, Forever Pavot, Petit Fantôme et DSCRD (aka Territoires). Young Marco & Zaltan, ANI (High Wolf aka BZMC) sont issus du 6ème Baleapop. L’année d’après, nous retiendrons Bernardino Femminielli, Les Fils de Jacob, Sheitan Brothers, The Pilotwings, Bufiman (Jan Schulte). Le Baleapop 8 est une belle année également : Epsilove, Sheitan Brothers, Sam Fleisch, Belec, Usé. Enfin, issu de l’année dernière nous croiserons Jita Sensation, Maxi Fischer, ANI (Don’t DJ & Black Zone Myth Chant), Bufiman (Wolf Müller), Gaff E, et Max ! Txotx n’a jamais joué. C’est le projet de Matthys de Moï Moï et des hopla studio qui les aident souvent en cuisine !