On en a fini avec 2017, ton horoscope va changer. Nouvelle année en vue, les astres bougent et chamboulent ton environnement, laissant place à un nouvel horoscope. On te l’assure, l’alignement des planètes a un impact sur la qualité de ton after, sur ta ramasse, sur le goût de ta bière et même sur tes amours nocturnes.
« Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire » ouais mais l’horoscope de Johnny peut tout se permettre.
CANCER 

Love : L’adage « on ne compte pas en amour » résonne dans ton esprit de goujat, alors tu l’interprètes à la sauce goujat : « accumuler les partenaires sans compter ».

Addiction : Tu te prends pour un putain de scandinave, tu bouffes des Krisprolls, tu cuisines des ragoûts de renne, ton animal de compagnie est un hareng. Ta dernière lubie : tu produis de l’ambient noise expe sous ton alias « Jag är en tikarson » (google trad BFF) 

In Da Club : Tu t’ennuies en club, tu attends l’after de pied ferme, car oui on est jamais mieux servi que par soi-même, la teuf homemade y’a rien de mieux.

VIERGE

Love : La bomba 2018 c’est toi, claque des doigts et t’auras tout ce que tu voudras ( promis ce n’est pas parce que c’est mon signe astro que je prédis ça)

Addiction : Tu aimes renifler les bouteilles de Jäger, tu les collectionnes et tu prends même des bains de Jäger.
Ton life goal ? Une mer de Jäger.

In Da Club : Il t’arrive de ne pas pouvoir respirer à l’approche d’une soirée, tellement t’es excitée comme une puce !

TAUREAU

Love : Tu es beau, tu es chaud, tu en as dans le ciboulot cette année c’est toi qui décroche le gros lot (et des gros lolos lol) !

Addiction :  Ton cœur balance entre le Ricard et le shot de Jäger, l’un n’empêche d’ailleurs pas l’autre. En revanche guette la balance de ton compte en banque, elle tire la tronche un peu.

In Da Club : Tu vois le mec qui fait porte-manteau ? Mais si tu sais, c’est celui qui économise le vestiaire pour pouvoir se payer un shooter, celui qui porte le sac et le manteau de tous ses potes.  Bah c’est toi … résultat tu ne peux pas twerker et tu perds ton porte-feuille. Gros blaireau que tu es !

BALANCE 

Love :  Briser des coeurs c’est ton passe-temps pref, mais du coup le tiens oublie de battre. Sous tes airs de badass on sait que tu n’attends qu’une chose : la méga histoire à l’eau de rose style Coup de Foudre à Notting Hill. Alors ouvre tes chakras et ferme tes cuisses.

Addiction : “Excuse-moi, t’as un peu de farine sur le nez, ça fait tâche, si tu pouvais te laver un peu ça serait cool, merci”

In Da Club : Tu arrives en premier, tu es le dernier à repartir ! Ton gasoil ? c’est la teuf.

POISSONS

Love : Vous vous inscrirez sur Lasallehistoire, une plateforme de rencontres pour célibataires pro-Jean Lassalle. C’est sale …

Addiction : Amoureux de la bouffe , tu vas ressentir de mega douleurs à cause d’une mauvaise digestion. Chauffe toi pour une healthy life !

In Da Club : Dans 10 ans tu seras toujours devant les platines, à hurler « Allez là !! » en dansant à la gloire de ton chômage. Cette année 2018 n’échappe pas à la règle.

GEMAUX 

Love : Il te suffit d’un rien pour t’emballer mais tu ne vas pas emballer. Tout est dans ta tête de linotte.

Addiction : Telle une pie tu es attirée par tout ce qui brille, ton rêve ? Avoir une boule à facette à la place de la tête.

In Da Club :  Fais l’amour au dancefloor, lui seul te restera fidèle.

SCORPION 

Love : Ton dard rempli de venin s’enfoncera à tout va, dans tout ce qui bouge et parfois les proies viendront à toi.

Addiction : Tes yeux se sont encore ouverts dans un lit inconnu ? Il est temps d’arrêter les conneries, et surtout SURTOUT… le GHB !

In Da Club : Tout le monde s’interroge : on t’a engagé pour poncer le sol ? En tout cas tu clean tout sur ton passage, tes pieds sont comme du papier de verre qui frottent le sol avec ferveur.

VERSEAU

Love : Tu croises le regard d’un avion, tu te rends à son domicile et tu entames une sérénade : tu connais « Que Je T’aime » de Johnny par coeur ce n’est pas pour rien.Tu risques de te faire embarquer pour harcèlement.

Addiction : Trop de kéta, oublie-la et adopte le jus de papaya ! Ton corps te remerciera.

In Da Club : Quelques vodka-get27, beaucoup trop de shots, une pinte trop tiède et bam, tu te souviens de rien, on peut juste te dire que sur les dancefloors tu te donnes comme jamais.

CAPRICORNE 

Love : Une chose est sûre, vu ta dégaine, tu dois avoir beaucoup d’humour… garde espoir c’est tout ce que tu peux te permettre.

Addiction : Vire tes sales pattes de ton nez crotteux, t’as plus 5 ans bordel. Tu nous dégoutes.

In Da Club : Donne tout ce que tu as sur le dancefloor. Brûle ces foutues calories en buvant comme un âne, au lieu de claquer ton PEL chez Basic-Fit.

LION

Love : Ne relâche pas tes efforts et ne désinstalle pas Tinder. À tout moment, sur un malentendu, tu pourras matcher la personne que tu convoites depuis cinq ans.

Addiction : Tes addict aux nudes, tu passes tes journées à en faire et à en réclamer. Sous cette nudité se cache une âme ne l’oublie pas.

In Da Club : Cette année, tu vas vouloir t’essayer à de nouvelles soirées, t’ouvrir à un monde nouveau, laisse toi guider, arrête d’essayer de toujours tout contrôler, follow les guides de la teuf.

SAGITTAIRE 

Love : Tu participera à l’émission « Mariés au premier regard ». On est désolé pour toi, tu es tombé bien bas.

Addiction : Depuis quelques temps ton Instagram est rempli de photo de toi posant devant une porte … tu nous inquiète, es-tu portophile ?

In Da Club : Pourquoi tu veux toujours monter sur scène et faire un selfie filtre-chien ? Tu vois pas que tes gênant ? T’as été élevé dans la jungle ? Ah ok tu dois être Mowglie … quoi que Mowglie a plus de classe.

BELIER 

Love : L’Etat vous réclamera 800 000 euros. Des fonctionnaires se sont aperçus que votre charme était illégal. Comme quoi ces fonctionnaires font vraiment mal leur boulot.

Addiction : On peut clairement affirmer que tu es accro au sport ! Non on rigole. Ça n’arrivera jamais.

In Da Club : Suspens ; mega flemme de te dire ce qu’il va t’arriver ! Toute façon t’en a rien à foutre les horoscopes c’est pour les faibles et toi t’es un gros dur.

Allez, on se voit l’année prochaine ?