Difficile d’être passé à côté d’Ola Radio, la petite dernière dans le paysage sonore bordelais. Cette web-radio diffuse depuis janvier 2019 sur les ondes de l’Internet et propose petit à petit divers programmes culturels, avec une émission consacrée aux acteurs culturels bordelais « Sous les projecteurs » mené de front par Alice, ou encore « Fridays I’m In Love » d’Hugo Augier. Avec d’abord 20 résidents locaux annoncés au compte-goutte, collectifs et artistes confondus, Rémi, Alice et Tommy (les co-fondateurs) ouvrent petit à petit la grille de programmation à divers acteurs de la Belle Endormie pour des émissions innovantes et perspicaces, en leur laissant toujours une entière carte-blanche !

Les trois co-fondateurs d’Ola Radio : Alice, Rémi et Tommy

Interview d’Ola Radio

Salut Alice, Tommy, Rémi, tout va bien ?

Ola Radio : Hello Lucas, oui ça va plutôt bien ! On bosse à fond en ce moment sur la radio. Pas mal de nouveautés arrivent, pas mal de choses à gérer, on est beaucoup occupés et c’est super cool 

Qu’est-ce qui a marqué le début du projet Ola Radio ?

On pense que c’est l’engouement qu’il y a derrière le projet. On est heureux de voir et d’entendre tous ces retours positifs autour de la radio. Beaucoup de personne nous disent régulièrement que c’était ce qui manquait à Bordeaux. C’est forcément stimulant, ça donne envie de bosser encore plus et développer la structure.

Et ces débuts alors, tout se déroule comme prévu ?

Oui, on imaginait il y a 6 mois ce genre de début c’est à dire  l’engouement porté par les acteurs culturelles de la ville. Beaucoup de personnes ont compris les enjeux que pouvait apporter la radio à la ville. On aime le fait que chacun soit mis au même piédestal, ça créé une certaine cohésion entre tout le monde et ça ne pourra qu’être mieux pour la scène musicale électronique

Comment s’est constituée l’identité visuelle et graphique d’Ola Radio ?

J‘ai rencontré Maceo à un évènement MICROKOSM en backstage, j’ai de ouf apprécié son style et son univers graphique qui reste encore très peu vu à Bordeaux. 

Lors de la conception du projet, j’ai donc directement pensé à lui. L’identité visuelle s’est constituée comme tout le reste dans la radio c’est à dire que nous on veut briefer personne, on capte juste le mood du gars et si on kiff on le laisse faire. Ça marche de la même façon pour les djs, collectifs et les personnes qui sont interwievés à la radio. Ce qui compte pour nous, c‘est la sincérité de la personne. On veut brider personne tu vois ! 

C’est pour ça qu’aujourd’hui, il y a déjà eu du Jul ou du Johnny Hallyday dans certaines émissions faites par des résidents. On part du principe que si c’est bien amené, n’importe qui peut kiffer.

Vous avez organisé une première Coloc avec La Chinerie et Super Daronne, est-ce qu’on peut dire que les Colocs repartent ?

Ouais grave, les colocs ça repart de plus belle. Cette fois-ci, il y aura deux DJ booths, l’un en bas retransmis en live, l’autre en haut sur le fameux booth du Mancuso. Grande volonté, de faire jouer des DJs totalement différents musicalement afin de croisé les visions artistiques. On veut cependant que Les Colocs ne soient pas qu’à un seul endroit, on veut pouvoir être mobile et faire ca dans plein de lieux différents afin de ne pas toujours avoir le même public et créer des ambiances différentes au sein même des colocs en fonction du lieu.

D’ailleurs la colocation avec le Café Mancuso se passe bien ?

Super, Gui et Philippe sont super cools. Travailler au Café Mancuso est un réel plaisir. Pareils, eux ne nous brident pas sur ce qui est possible de faire ou pas. On bosse dans une ambiance respectueuse et nous font confiance. L’endroit est parfait pour recevoir du monde, accueillir nos artistes…

On m’a dit qu’il y a plusieurs projets sur le grill, vous pouvez nous en dire plus ?

Pour l’instant, on se concentre sur le développement d’émission sympa, sur la technique concernant le fonctionnement de la radio. On veut pouvoir faire du live très prochainement. La version 2 du site est en cours. On a bien hâte, car le site va vraiment être cool dans les semaines qui arrivent. Puis, on te cache pas que l’on prépare notre saison estivale, on a la volonté de couvrir différents open air, festivals à Bordeaux comme dans le reste de la France.

Des invités de « marques » prévus prochainement ?

On est en train de mettre en place une nouvelle émission qui va s’appeler Focus, elle sera gérer par William Millaud. Nous sommes en relation avec quelques salles de concert, notamment l’IBOAT, Le Rocher de Palmer ou encore le Krakatoa. L’objectif de cette nouvelle émission est de faire la promotion d’un musicien national ou local avec une trame bien précise que nous avons mise en place avec toute l’équipe Ola Radio. Du coup, pas d’invité encore à dévoiler, mais ça risque d’arriver prochainement.

La prochaine grande étape pour Ola Radio ?

 Être capable de pouvoir faire du live à la radio.
 Finir la version 2 du site, que l’onglet « Podcasts », nos archives d’émissions donc, soit opé.