One Track Brain a délivré pour la 8ème sortie de son label OTB Records un EP particulièrement bien accueilli par la critique. 10/10 par Mixmag Germany, « Excellent » sur Juno, une des sorties favorites du mois de Mixmag. Autant vous dire que la barre est haute, et que la pression est de mise pour les prochaines sorties. D’ailleurs, on sait à peu près qui va s’y coller, et on a hâte !

Private Sky‘ est un EP sous tension, avec des sonorités particulières et organiques, mais surtout des mélodies hypnotiques et entêtantes. Quatre morceaux se succèdent et prennent tour à tour la relève d’une techno sombre et tendue. L’inspiration auprès de l’artiste Alexander Calder se mesure autour du titre « Private Sky » où une narration se dessine. Les vocaux se font maître et envoûte l’auditeur. « Temple » propose quelque chose de plus contemplatif, c’est un calme avec la tempête de « Hoo Too » et des sifflements que l’on pense percevoir, sous-jacent au rythme efficace des percussions, à l’instar d’un train qui ne s’arrêtera plus. On termine l’écoute de l’EP avec le titre « Charm » . One Track Brain révèle et délivre à ce moment-là une prouesse, parce qu’on est bel et bien charmé par la mélodie hypnotique qui vous étreint et ne vous lâche plus. On se perd dans les méandres des différentes textures que le morceau recouvre. C’est onirique, c’est transcendant, on a du mal à s’en remettre et clairement, on aimerait bien en reprendre une dose.

Interview de One Track Brain

1/ Comment est né One Track Brain ? / How was One Track Brain born ?

One Track Brain et OTB Records sont nés suite à un désir de fonder une famille musicale, et de faire de la musique sans compromis. Vivre à Londres, trainer avec Aggborough et Ogenn, découvrir ce jeune gars qui s’appelle Lockyear, ça a été les facteurs pour faire de ce rêve une réalité. La bande OTB s’aide les uns les autres avec leurs sorties et à  digger de la musique nouvelle. Notre mission est de faire de la bonne musique, et d’apprécier la route qu’on fait.

One Track Brain and OTB records were born out of a longing for a musical family and making music without compromises. Living in London hanging out with Aggborough and Ogenn and discovering this young guy called Lockyear were all key  to make this dream come true. The OTB crew all help each other with their releases and digging for new music. Our mission is to make good music and enjoy the ride.

2/ Peux-tu nous parler d’Alexander Calder et la composition de ton dernier EP ‘Private Sky’ ? Could you tell us more about Alexander Calder and the writing process of your last EP ‘Private Sky’ ?

Ses installations sont tellement originales, pures et intuitive. J’ai essayé de faire de la techno de cette manière..

His installations are so original, pure and intuitive. I was trying to make techno music like that ..

3/ Comment composes-tu ? Est-ce que tu t’inspires d’autres types d’art tel que la peinture, le cinéma ou autre ? / How do you create your music ? Is it based on other fields of art, such as painting or cinema ? Could you describe your creative process ?

Je m’intéresse aux autres types d’art. Le processus et la philosophie. Et puis j’essaie de l’incorporer dans le contexte de la musique techno. Ça ne donne pas toujours de bons résultats. Mais au final je tente de le transformer dans un morceau dansant qui fonctionne bien.

I look at other fields of art. The process and philosophy. And then try to implement that in the context of techno music. It doesn’t always produce good results. But in the end I turn it into a well functioning dance track.

4/ Il y a beaucoup de tension dans tes chansons (Charm, Private Sky, Messiah, Don’t Do It etc), est-ce que tu veux jouer sur les nerfs des gens ? There’s a huge tension in your tracks (for example in Charm, Private Sky, Messiah and Don’t Do It), do you like playing to play on people’s nerves ?

Je n’ai jamais été bon à faire de la musique de papier-peint. J’aime de temps en temps écouter des playlists chill-out et j’ai beaucoup de respect pour les artistes qui font de la musique d’ascenseur. Mais je ne suis pas de ceux-là.

I have never been good at wallpaper music. I sometimes enjoy chill out playlists and have lots of respect for artists that can make music for elevators. But i am not one of them.

5/ Tu as délaissé le format 2-chansons par EP dont on avait l’habitude, est-ce que c’était volontaire ou les artistes avaient besoin de plus d’espace ? / You left the 2-track EP format we were used to. Was it on purpose or just because artists needed more space ?

J’avais trop de morceaux que j’avais envie de sortir.

I had too many tracks that i wanted to release.

Interview de One Track Brain pour Private Sky EP Private Sky – EP Cover Artwork by 88888


6/ Peux -tu nous parler de ta collaboration avec 88888 ? / How was your collaboration with 88888 ?

Ils demandent toujours le sens et l’inspiration derrière la musique. Ensuite, ils font leur truc. Ils ont une liberté totale. Nous n’avons jamais ressenti le besoin de faire des ajustements. On a de la chance d’avoir des amis aussi talentueux.

They always ask whats the meaning and inspiration behind the music. And then they do their thing. They have complete freedom. We have never felt the need for adjustments. We are lucky to have such talented friends.

7/ Que penses-tu de la scène techno actuelle ? / What do you think about the contemporary Techno scene in general ?

C’est tellement bien de voir un courant musical avec des racines tellement underground qui gagne un tel élan.

Its so great that a genre that has such firm roots in the underground is gaining so much momentum.

8/ Tu sembles avoir beaucoup de tracks de côté que tu joues dans tes mixes, pourquoi ne les sors-tu pas ? / You seem to have many unreleased tracks which you play in your mix, why do you keep them unreleased ?

On peut sortir seulement 4 chansons maximum par sortie, sinon ça ne sonnerait pas bien sur vinyle. Et ajouter des morceaux sur la sortie digitale ne semble pas juste.

We can only release maximum 4 tracks at the time, otherwise it doesn’t sound good on vinyl. To add tracks to the digital package alone doesn’t seem right.


9/ Vous avez récemment obtenu une salle au Kompass Club, peux-tu nous en dire plus là-dessus ? / You recently got an OTB Room at Kompass Club in Ghent, could you tell us more about it ?

Kompass Club est unique en Belgique et a seulement très récemment ouvert ses portes. C’est un grand lieu brut, avec beaucoup de possibilités Je pense que beaucoup de jeunes ont attendu quelque chose comme ça. Des amis de longue date, quand je vivais sur Ghent, ont débuté un nouveau concept de rave party appelé 1988. Ils ont invité Len Faki pour leur première édition. OTB aura une deuxième pièce et Renaat de R&S une troisième.

Kompass Club is very unique in Belgium and only very recently opened its doors. It’s a huge and raw venue with lots of possibilities. I think a lot of young people have been waiting for a thing like this. Friends of mine from back in the days when i was living in Ghent started a new rave party concept called 1988 and invited Len Faki for their first edition. OTB is hosting a second room and Renaat from R&S a third.


10/ OTB Records, c’est quoi la suite ? / What’s next on OTB Records ?

Notre première ‘label night’ à Kompass Club ne sera pas la dernière, on parle avec plusieurs bookers pour faire des tournées avec le label. OTB#009 par Lockyear va sortir très bientôt. OTB#010 par Aggborough est également prête. On a découvert un jeune artiste qui s’appelle Dylan qui aura également une sortie sur OTB Records. De très bonnes choses débarquent !

Our first label night at Kompass club will not be the last as we’re talking to various bookers to get the label on the road. OTB#009 by Lockyear will be released real soon. OTB#010 by Aggborough is also ready.  We discovered a new young artist called Dylan who will also have a slot on OTB. Great stuff coming up!