À l’occasion de la Roller Disco Party de ce dimanche 10 février où se croisent de 13H à 18H atelier sériegraphie, roller disco (et initiation au roller ne t’en fais pas), tatouages et atelier musique (MAO), on a demandé au collectif À l’eau de nous livrer leurs cinq influences artistiques. Cette bande de troubadours tourne autour de la house, d’une disco soulful mais aussi parfois de tournures plus incisives. Avec une flopée d’invités dont les Sheitan Brothers dans des lieux tels que l’IBOAT, le Rex ou encore le Garage, mais également un peu partout en France, ils sont motivés et n’ont pas dit leurs derniers mots.

Comment sont nées les Roller Disco Party ?

D’une tendance des années 70 qui a commencé par gangréner l’Europe en commençant par le Royaume-Unis dans les années 80, à l’apogée du Disco, puis de manière plus prononcée aux États-Unis début des années 2000.

Nous on a fais que reprendre ce concept en format 13:00 – 18:00 au Krakatoa pour leur format “Club Dimanche” tout en incluant beaucoup d’activités pour petits et grands autour du fil rouge ‘Roller Disco”

Pourquoi le choix du dimanche ?

C’était l’idée du Krakatoa de dynamiser les dimanches. Pour nous ça a sonné un peu comme un challenge et on s’est vite mis autour de la table en se demandant “qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire pour déplacer les foules un dimanche au Krakatoa”.  

À l’avenir, envisagez-vous quelque chose en particulier pour ce projet ?

C’est la 3ème édition et peut-être la dernière avant l’automne prochain. L’idée serait de repousser les limites notamment en terme de lieu pour une potentielle édition estivale… On ne vous en dit pas plus !

Les 5 influences artistiques d’À l’eau

Hanna – Twombleys Glen

Floating Points – Vacuum Boogie

박혜진 park hye jin – I DON’T CARE

Juju & Jordash – African Flower Cosmic Dub

Hugh Masekela – Don’t Go Lose It Baby