À Bordeaux, la scène électronique se diversifie et les jeunes talents se font repérer. Nouvelle résidente chez Ola Radio depuis peu, urwax fait partie de ces dj qui se révèlent au long cours. Avec des mixs techno où le mouvement est roi, les transitions soignées et le voyage assuré, Vera est également une passionnée des arts au sens plus large. Avec un parcours relativement atypique, des expériences personnelles qui ont forgé une vision artistique précise, nous l’avons contacté pour en savoir plus et découvrir un peu plus en profondeur son univers.

urwax, une vision artistique personnelle

Peux-tu te présenter et nous dire ce qui t’as poussé derrière les platines ?

Urwax : Je m’appelle Vera et j’ai déménagé en France il y a 4 ans pour étudier l’histoire de l’art à Bordeaux. J’ai grandi à Saint-Pétersbourg, c’est l’une de mes villes préférées, que je conseille à tout le monde de visiter. Depuis août je suis résidente chez Ola Radio dont je suis incroyablement heureuse. J’ai une longue relation avec la musique, étant enfant, j’ai chanté dans une chorale, on a participé à des opéras dans les grands théâtres russes comme Mariinsky et Mikhailovsky par exemple; de plus, nous avons beaucoup tourné en Europe, je pense que ça influencé ma décision de déménagement. Il faut remarquer que la performance du répertoire classique a grandement influencé mon goût musical et m’a irrévocablement fait tomber amoureuse de la musique classique.

Des années ont passé depuis mais je suis revenue à nouveau à la musique. C’est drôle de l’admettre, mais c’est le confinement qui m’a poussé à mixer. Avec autant de temps libre, c’est un péché de ne pas réaliser votre vieux rêve. Actuellement, je me dirige progressivement vers la production de la musique.

Comment prépares-tu un mix ? Fais-tu la différence entre une date devant un public et un podcast lors de ta préparation ?

Urwax : Je pense que cela dépend en grande partie de mon humeur et de l’état en général, parce que l’auditeur vient non seulement pour la musique, mais aussi pour l’énergie. C’est un échange équivalent.

Qu’est-ce qui est important selon toi dans un mix ?

Urwax : Le mouvement, il est très important de raconter une histoire et de créer une dynamique.

Si tu pouvais jouer avec n’importe qui, quel serait le line-up de tes rêves ?

Urwax : Dj Assault, c’est mon ghetto rêve haha

Les 5 influences artistiques d’urwax :

Piotr Ilitch Tchaïkovski – The Nutcracker, Opus 71, Act 2: No. 12 Divertissement – Coffee – Arabian Dance :

L’orchestre est une grande puissance. Ce morceaux est hypnotique, frissons jusqu’aux os.

Ayn Rand – The Fountainhead (1943)
urwax - 5 influences artistiques : The Fountain Head (1943) - Ayn Rand

The Fountain Head (1943) – Ayn Rand

Ce roman porte sur la liberté, l’individualisme et l’architecture. Pure inspiration dans ses paroles et sa philosophie.

Shadowax – A & B (Version) :

Cette œuvre est une reprise de la célèbre chanson “A&B Sat on the Needle” (rus. A и Б сидели на игле) du groupe hip-hop « Пьянству Бойс », qui existait au tout début des années 2000. C’est une merveilleuse interprétation électronique grâce à laquelle le souvenir des temps passés est toujours avec nous.

Minor Threat – Straight Edge :

Belle époque. Mon hommage à straight edge et au hardcore en général.

Daria – Série d’Animation (1997-2002)
urwax - 5 influences artistiques : Daria

Daria

Il s’agit d’un spin-off de la série Beavis et Butt-Head. Cette série porte sur le personnage marginal de Daria qui est devenu un héros de la génération entière.