Dimanche 22 mai, c’est le dernier jour du Hors Bord Festival. Quelques gouttes de pluie essaient de perturber la fête mais le soleil se bat pour nous. Un peu de fatigue, nous débarquons sur le site de la dalle du Pertuis et nous découvrons avec émerveillement que la foule a répondu présente ! Quelque peu déboussolés par les changements techniques et les aménagements, nous découvrons un espace un tout petit peu plus réduit, une scène « canot de sauvetage » et un dancefloor agité sur le DJ set de Paradis. Le nouveau line-up est tombé, et nous essayons de trouver toutes les informations pour la suite de la soirée.

Nouveau line up Hors Bord Festival 2016 Live Report

La communication d’Hors Bord avec humour

Nous bougeons voir le reste du site, il est vrai que la tempête a fait quelques très gros dégâts… C’est impressionnant, les scènes sont inexploitables et en train d’être rangées, pourtant les artistes continuent d’assurer le spectacle et se livrent dans leur musique. Comme quoi, on n’arrête pas un peuple qui danse ! Awesome Tapes From Africa prend le relais, et c’est le soleil qui revient avec lui ! Les notes de ses cassettes diggées à un autre niveau enchantent toute une foule qui danse sur les rythmes (quelques fois arythmiques et très complexes) de ces mélodies incroyables que nous découvrons.

18h approche et le temps se couvre de manière menaçante. Jeremy Underground commence à jouer, et la House music envahit le Hors Bord. Certains classiques rappellent d’excellentes soirése et font mouche à chaque fois, les gens le font sentir en dansant de plus belle ! Tout d’un coup, et nous le sentions arriver, la pluie reprend ses droits. Quelques grosses rafales dilapident le festival, nous nous abritons tous même si nous avons des vêtements de pluie. Nous pensons aller à l’I.Boat mais la pluie s’arrête rapidement. Jeremy Underground reprend, mais finalement pour quelques minutes, le temps que l’I.Boat se prépare à accueillir tous les festivaliers.

Rapatriement à l'IBOAT avec @lorangeademusic 💜 On est plus fort que la tempête ! #hbf2016 #horsbord

A post shared by Hors Bord (@horsbord) on

Nous y allons, en espérant qu’il n’y ait pas déjà trop de queue à l’entrée ou trop de monde à l’intérieur, et nous avons dû avoir un bon timing : nous attendons deux minutes. Une marée humaine arrive, et l’I.Boat accueille tout le monde sur les trois étages. Du jamais vu ! Le club est plein, fou, et c’est une soirée de clôture hors norme qui s’annonce. La House de Jeremy reprend dans la cale de l’I.Boat pleine de bonne humeur, l’Orangeade DJ Set sur le premier pont distille de bonnes ondes.

 Hors Bord Festival - Nouveau Line Up Cale IBoat

Nous passons tous un moment mémorable dans une convivialité assez rare je pense, et arrive alors le concert de Agar Agar ! C’était tout simplement envoûtant, le son de voix de la chanteuse résonnait particulièrement bien et l’atmosphère était finalement idoine pour ce moment si particulier. Nous avons tous adoré, et personne ne semblait mécontent de cette jolie performance. C’est ensuite Max Graef qui a pris les commandes de la cale, et ce fut une épopée intense entre classiques et tracks méconnus, entre House et Techno, agrémentés parfois de sonorités jazzy. Tout ça pour un public extrêmement chaud et motivé, là pour danser toute la nuit afin de faire honneur au closing du Hors Bord. Le bateau a tremblé et a tangué, on peut vous l’assurer.

Day 3 : "Come On Dance With Agar Agar " #bordeaux #bordeauxmaville #horsbord #iboat

A post shared by T B C L | Webzine (@thebluecornerlounge) on

Hors Bord Festival, trois jours de bonheur malgré des intempéries bien particulières, cela reste un moment fort et un véritable tournant dans le monde électronique bordelais. Un public majoritairement conquis (#HatersGonnaHate) pour une édition sincèrement réussie, nous leur souhaitons de bien récupérer de ce week-end bien chargé, de ces gestions de crise, et de revenir encore plus fort l’année prochaine.