Nous sommes fiers d’explorer les méandres de la House, au sens large, à l’image de Chuck Robert qui chantait pour « Rhythm Controll » :

« In the beginning, there was Jack, and Jack had a groove,
And from this groove came the groove of all grooves.
And while one day viciously throwing down on his box,
Jack boldly declared : « Let there be house » and house music was born.
« I am, you see, I am the creator, and this is my house !
And, in my house there is ONLY house music. »

Les tracks marquées d’une * sont commentées plus bas

TRACKLIST

1. Agrume & Lounes – Whiskey*

2. Mall Grab – Can’t (Get U Outta My Mind)

3. Fenster und Balkon – Alle Kippen Alle*

4. Francis Inferno Orchestra – Amber Express*

5. Todd Terry – I Thought Your Love (In House Remix)*

6. Kubrick – The Love Sequel

7. House Syndicate – Jam the Mace

8. Bambounou – Feel Like This

9. Ringard – You Know That*

10. Brame & Klansee – Alright

11. BICEP – The Final Trip*

12. Cartouche – Feel the Groove*

13. Armando – The Future (Armando’s Original)

14. Adonis – No Way Back*

15. U.P.I.  – That String Track*

Quelques-uns de nos titres préférés :

Agrume & Lounes – Whiskey : Une house old school et lumineuse aux influences Jazz, agrémentée de pads atmosphériques, la recette idoine pour nos journées chill lors de la saison estivale !

Fenster und Balkon – Alle Kippen Alle : Un duo allemand qui produit une vibe punchy et clinquante, aux sonorités old school qui ne laisse personne de marbre, en témoigne « Alle Kippen Alle » . Méconnu du grand public (ndlr : à peine 42 likes sur Facebook quand on les a découvert..!), ils méritent une couverture médiatique et un encouragement certain pour découvrir un EP entier ! Une autre track notable : « Omething Sinside » .

Francis Inferno Orchestra – Amber Express : On ne pense pas forcément à cet artiste doué et décalé lorsqu’il s’agit de parler House Music mais on souhaitait surtout mettre en avant le label Drumpoet Community, clairement mésestimé avec notamment les belles releases de Washerman, Brame ou encore Jayson Brothers. Ici, un loop marqué par des influences jazz et soul, une voix féminine, une vibe simple mais efficace : de la house comme on l’aime.

Todd Terry – I Thought Your Love (In House Remix) : Un des pionniers du mouvement qui a toujours su, au fil du temps, concocter des titres captivants et enivrants. Celui que l’on connaît aussi sous le pseudonyme de Royal House délivre ici un track énergique et enlevé, rythmé par des vocals accrocheurs et ce subtil double kick. Un pur gimmick house.

Ringard – You Know That Dance Around 88 vient dépoussiérer la House de Chicago, une volonté du boss Ringard qu’il nous délivre à travers son premier EP : une house tubesque, deep en étant énergique grâce à un travail de découpe de la mélodie, le tout dynamisé par des vocals.

Bicep – The Final Trip : Bicep est un maître du genre, on reconnait ses titres grâce à sa patte inédite et unique. Capable de produire des tracks mélancoliques, il sait aussi proposer des sonorités qui claquent et qui marquent. « The Final Trip » est signée sur le label Feel My Bicep, créé par le duo, et est issue de l’EP ‘Satisfy‘ . Notre préférée ? « Just » récemment sortie sur Aus Music en 2015.

Cartouche – Feel The Groove : Un hit acid house des 90’s avec des synthés entêtants et des vocals tout le long de la chanson, même des années après l’effet reste inchangé. « House Music All Night Long » c’est tout ce que l’on recherche après avoir reçu cette Cartouche de groove !

Adonis – No Way Back : Un classique, certainement, mais une valeur sûre sans hésitation. Une track Acid que les DJs ne se lassent pas de jouer en club et qui ravive les foules aux premières notes. Indémodable ! On le connaît également sous l’alias Jack Frost (dont on vous recommande chaudement le titre « Te Adoro Acido » ), on note indéniablement la patte US de Chicago qui se dessine comme une trame sous-tendue tout au long des titres et EPs.

U.P.I – That String Track : Un gros classique from NYC, l’envolée des synthés nous renvoient directement à des visions de danses frénétiques et hypnotiques, dictées par les vocals du début apparaissant comme les véritables chamanes de cette folle célébration. De la house atmosphérique made in Strictly Rhythm.