Broken District propose une esthétique sans barrière de genre, toujours prêt à mêler à la house une touche de jazz, de hip-hop ou de breakbeat, sans pour autant se confiner à un carcan délimité. Pour le lancement de leur release samedi 12 octobre, on leur a posé quelques questions mais surtout on leur a laissé la parole pour proposer leurs 10 morceaux essentiels.

Comment est né Broken District ? Quelle est la ligne directrice derrière cette entité ?

Broken District a été fondé entre copains, on a fondé ça à 3. Stéphane est DJ/producteur/musicien depuis plus de 10 ans, Antwan est à la tête du collectif et webzine Electrocorp, et Matthieu a un parcours similaire à celui de Stéphane, la partie DJ en moins mais c’est un mélomane et il joue du piano depuis toujours. Notre amitié s’est formée autour de la musique, alors un jour on s’est dit « tiens, et si on montait un label pour sortir des trucs qui nous plaisent. » Et voilà, Broken District était né. La ligne directrice, en gros, c’est de travailler avec des artistes qui cassent un peu les codes des grands styles musicaux. On sort pas de la house music, on sort pas du jazz, ni du hip hop ni du broken beat, mais on se trouve dans une zone qui englobe un peu tous ces « territoires ».

Si tu devais citer 3 artistes référence (tous arts confondus), qui seraient-ils ?

Charles Baudelaire, ou la transformation de l’écriture en musique. Stanley Kubrick, pour son esthétisme, sa mise en perspective de la mise en scène et de la musique pour servir le récit. A Tribe Called Quest, pour leur engagement politique et social, et pour tout ce qu’ils ont apporté à la culture hip hop dans son ensemble.

L’artiste que tu rêvais / rêverais de signer sur Broken District ?

Rêvons un peu alors : Flying Lotus.

Les 10 morceaux essentiels à Broken District

Cannonball Adderley – Autumn Leaves

Par Momla

L’un des premiers morceaux de jazz que j’ai écouté en boucle, Miles Davis accompagne Adderley, ce morceau m’a amené à écouté « Kind Of Blue » et je suis tombé amoureux de la musique de Miles et de ses nombreux disciples. J’aime tout autant la version d’Yves Montand.

Gill Scott. Heron & Brian Jackson- We almost lost Detroit

Par Jus Jam

C’est assez dur de trouver un morceau de soul et de dire que c’est celui la que je préfère ou celui-ci le meilleur. Mais il est dans mon top.

Gill Scott-Heron & Jamie XX – ‘NY Is Killing Me’

Par Jus Jam

Du coup ça permet de rebondir sur quelques chose de plus contemporain et qui défini assez bien ce qu’est la musique électronique pour moi. Je trouve qu’il y a plein de risques de pris dans ce morceau, qu’il y a une tension omniprésente et au final, c’est super beau.

Slick Rick & Outckast – Street Talkin’

Par Antwan

C’est doux, délicat, hyper entraînant, au croisement parfait du rap, de la soul… avec une touche de jazz. Pour moi ce titre représente une époque révolue pour le hip-hop dans laquelle j’adore me replonger.

Keith Murray – Radio

Par Jus Jam

Pour moi, c’est la définition même du Boom Bap.

Marvin Gaye – I Want You

Un best of de Marvin Gaye a été mon premier CD de soul, il est sans aucun doute le début de ma passion pour cette musique. L’album du même titre est fabuleux, j’adore l’esthétique de cet album et son unité, on y retrouve des thèmes musicaux récurrents et la superposition des voix de Marvin m’ont inspiré quelques fois pour créer des harmonies.

Erykah Badu – Cleva

Par Jus Jam

C’est la reine. Un morceau parmi tant d’autres pour illustrer sa discographie, qui pour moi est un sans faute.

NERD – The Provider

Par Antwan

La petite touche rock/folk de la sélection, mais version Pharrell Williams. J’ai toujours été un grand fan des Neptunes et de Pharrell en général. Chanteur, compositeur, performeur, designer, c’est un artiste total. Puis… ce petit changement de thème en plein milieu du morceau, c’est du pur génie.

Mobb Deep – Shook Ones, Pt. II

Par Momla

Je crois que c’est le meilleur beat de hip hop de tous les temps, en tout cas pour moi ça l’est. Le sample est d’Herbie Hancock ce qui n’est pas pour me déplaire.

Theo Parrish – Lost Angel

Par Momla

Theo Parrish est le maître pour créer ces morceaux de 10 minutes qui semble en durer 5. Sa capacité à jouer avec un sample redondant, et faire évoluer le morceau lentement sans le rendre monotone est admirable. Je rêve tellement de composer un morceau aussi long qui a le mérite de l’être. Difficile de faire plus deep.