Hirschmann, résident du collectif Eclipse, officie régulièrement derrière les platines. Il entretient un univers sombre, nourri de rites obscurs et de rythmes bruts, voguant vers des nappes acides au gré de ses envies. Aventureux dans ses sélections, il tente de faire le lien entre différents répertoires. Chaque apparition est l’occasion pour lui de partager ses dernières trouvailles autour d’une messe orchestrée.

Ten Essentials – Hirschmann

TKUZ – Delincuente

Une boucle ésotérique et entêtante, rappelant une transe rituelle, une belle entrée en matière.

JASSS – NO CHANCE

Un bel aperçu des univers qui me plaisent particulièrement en ce moment. Un rythme assez lent, une touche de cold-wave et des percussions tribales.

Anatolian weapons – black sea

Producteur grec, il délivre sous cet alias des tracks aux couleurs électroniques et industriels.

sheila fleurator – minimal hypnosis

Sorti en 2017 sur l’excellent label viennois Neubau, il me semble que cet EP est l’unique release de Sheila Fleurator, producteur anonyme.

Room 506 – Drop Out

Ce titre est assez fondamental pour moi, il me suit depuis longtemps et j’ai toujours autant de plaisir à le jouer. Il reprend les lyrics de « Chelsea Girl » de Nico du Velvet Underground.

Aggborough – In A Sieve

Aggborough est un peu une sorte d’alchimiste des sons, il capture les sonorités qu’il rencontre au quotidien et les assemble. Et pour couronner le tout, sur ce morceau, il  pose les vers du poème The Jumblies d’Edward Lear sur une piste techno intime et profonde. « In A Sieve » c’est comme un voyage fait en solitaire où résonne chaque tréfonds de l’âme.

IDENTIFIED PATIENT – OCTRAX

Un titre intense doté de recoins bien sombres, texturés et torturés, sur la première partie des 5 ans de Pinkman.

JOB SIFRE – MARS EXPRESS

J’ai découvert Job Sifre grâce au disquaire bordelais Oto Disques, tenu par Clyde et Théo, deux passionnés.

G. B. BECKERS – WALKMAN

À la fois mélancolique et terriblement introspective, ce morceau me rappelle énormément de souvenirs, et m’aide généralement à réfléchir. À écouter sans modération.

LOLA V. STAIN – Rani Jadi

Groupe formé en 1987 en République de Macédoine, cet album sort en 1990. Il est aujourd’hui repressé, remasterisé, et réédité en édition limitée par Tunnel Vision Record. Dispo chez Oto Disques, foncez !