Depuis un petit moment on se régale en découvrant les remixes de NX1 par une flopée d’artistes de renoms. Entre Blush Response, Orphx, Go Hiyama, RE_P, Scalameriya, Ontal, AnD et j’en passe, nous nous sommes délectés de re-découvrir ces titres déjà bien ancrés dans la veine techno (d’ailleurs notre résident Hirschmann a même glissé deux de ces titres dans son podcast pour les Chineurs de Bordeaux). Du coup, on s’est dit que ce serait pas mal de leur laisser carte blanche pour nous sortir 10 tracks de leur bag, et de nous dire pourquoi en quelques mots.

En même temps, on s’est laissés aller à quelques questions, donnant lieu à une petite interview imprévue.

NX1 et leur Ten Essentials

Interview de NX1

Qui se cache derrière NX1 ? Who’s hiding behind NX1 ? 

C’est juste deux gars qui veulent faire du bruit.

It’s just two guys who want to make some noise. 

Est-ce que le choix des remixers pour votre série d’EPs de remixes a été compliqué ? Comment s’est-il fait ? Does the choice of the remixers for your series was complicated ? How did it happens  

Honnêtement ça a été plutôt simple puisqu’on prévoit ça depuis un moment. C’est des gens avec qui nous avons déjà collaboré dans le passé, et quelques nouveaux dont nous respectons et admirons le travail. Cela a été une expérience très gratifiante de pouvoir en faire 3 EPs, nous avons senti que c’était le meilleur moyen de démarrer notre nouveau label.

Honestly it was quite easy as we were planning it for a long time. It’s people with whom we’ve collaborated in the past, and new ones we respect and admire what they do. It was a really gratifying experience to fit them all in 3 Eps, we felt it was the best way to start a new label for us at this point.  

Est-ce que les remixeurs ont choisi eux-mêmes le morceau qu’ils voulaient remixer ? Did the remixers themselves choose the track they wanted to remix ?

Oui bien sûr, ils avaient un large panel de tracks sur tous nos EPs, la seule chose que nous voulions c’est qu’un morceau ne soit pas choisi par deux remixers, et ça a été facile puisqu’au final ils ont tous choisi des morceaux différents.

Yes for sure, they had a wide sort of tracks from all our released Eps, the only thing it was to try to not match the same track for two remixers, and it was easy in the end as they all chose different tracks. 

Est-il difficile de remixer seul un morceau composé à deux ? Was it difficult to remix alone a track composed in duo ?

Quand un track est terminé, tu as les mêmes parties que tu composes seul ou à trois. À la fin, tu as différentes parties / tiges que tu peux traiter individuellement. C’est pareil.

When a track is finished, you have the same parts if composed alone or if composed by three people. In the end you have several parts / stems that can be treated all individually. It’s the same. 

Si vous deviez garder 3 artistes de références (tous les arts confondus), ce serait qui ? If you had to keep 3 reference artists (all the arts combined), who would it be ?

– AntiVJ.

– Frank Owen Gehry

Death in June as a band.

Si vous deviez choisir un tableau, lequel serait-ce ? If you had to choose a painting, what would it be ?

N’importe quelle peinture de Zdislaw Beksinski.

Any paint from Zdzislaw Beksinski. 

Si vous deviez choisir un artiste avec qui jouer, ce serait qui ? If you had to choose an artist with whom to play, who would it be ?

Quelqu’un qui a fait un remix pour nous sur Nexe 😉

Anyone who did a remix for us on Nexe 😉

Un dernier mot ? A last word ?

Nous suivons notre chemin.

We follow our path.

Ten Essentials de NX1

Aphex Twin (aka AFX) – Elephant Song (1991)

Pure brutalité et folie d’AFX sur celle-ci. Pas besoin d’en dire plus.

Pure raw and illness from AFX on this one. No more words needed.

Drexciya – Black Sea (1995)

Le genre de track qui te reste dans la tête pour toujours. Un vrai classique qui marche encore de nos jours. Magnifique et plein de sens.

The kind of track that will stay in our minds forever. Pure classic still working nowadays. Beautiful and full of meaning.

Emmanuel Top – Industriel (1996)

Il va de soi que l’album entier vaut de l’or, et que c’est un classique de tous les temps chez Novamute. Mais ce morceau était l’un que l’on jouait le plus. On l’adore.

Of course that the full album here is pure gold, an all-time classic from Novamute. But this track was one of the most played for us. Love it.

James Ruskin – Prevention Beyond Cause (1999)

L’EP entier est génial, mais on jouait beaucoup ce morceau auparavant, mixé avec Oliver Oh et d’autres trucs de cette période.

The whole EP is great, but we were playing this one back in the days a lot, mixed with Oliver Oh and more stuff from that period.

Terence Fixmer – The Calling (2001)

C’est l’un des premiers disques que Samot avait et on a de bons souvenirs avec celui-ci. On l’a joué très fort aux raves de nos premiers jours… il y a 15 ans.

It’s one of the first records that Samot has and we have great memories with this one. Played loudly on raves on our early days… 15 years ago.

Anthony Rother – Simon Days (2005)

Même si nous avons beaucoup suivi la dark electro d’Anthony Roher avant, celui-ci est particulier. Surit avait le disque-image, un track sans pareil pour nous. On a fini beaucoup de clubs et de sets avec ce titre.

Even we followed the dark electro from Anthony Rother a lot back in the days, this one is so special. Surit has the picture disc, superlative record for us. We’ve closed so many clubs and sets with this track.

Byetone – Plastic Star (2008)

Moderne classique. On a pas l’habitude de le jouer, mais en 2008 c’était un des meilleurs disques. Les remixes sont également très jolis.

Modern classic. We don’t used to play, but on 2008 was one of the best records. Remixes are also so nice. 

Hardfloor – The Life We Choose (E.R.P. Remix)  (2008)

Les 3 EPs de issu de ‘The Life We Choose’ de Hardfloor sont biens, mais on est particulier amoureux de ce remix par E.R.P. qui est arrivé quelques années après.

The 3 Eps from « The Life We Choose » from Hardfloor are great, but specially in love with that E.R.P. remix that came some years later. 

 Room 506 (aka Ancient Methods) – Drop Out (2015)

C’est tellement récent, mais ça restera certainement un classique moderne pour nous. Pure classe d’Ancient Methods sur ce disque.

This is so recent, but for sure will keep also as a modern classic for us. Pure class from A.M. on this record.

Prunient – Christ Among the Broken Glass (2015)

Un autre titre récent pour terminer la liste. Encore une fois, l’album entier est incroyable ici, avec de la noise, de l’experimental, des aspects dark, industriel. Mais ce titre en particulier a attiré notre attention dès la premier écoute, et c’est parfait pour terminer ce 10 Essentials.

Another recent to finish the list. Again the whole album is great here, noise, experimental, dark, industrial… But this one caught our attention from the first listening and it’s perfect to end this list.